RAID Sud-Ouest

Connaissez-vous le journal Sud Ouest ?

Grâce au Lycée Gustave Eiffel de Bordeaux, nous avons effectué un raid, en partenariat avec le journal.

Le raid Sud-Ouest est un parrainage entre le lycée et le journal qui consiste à vendre des abonnements durant une semaine.

Pour la préparation de ce raid, nous avons été formés par un commercial de chez Sud-Ouest grâce à des simulations faites en classe, une présentation de l’action ainsi que de l’entreprise.

Journée type :

Nous étions par groupe de 8 étudiants accompagné d’un coach, dans un secteur prédéfini.

10h00 Piges +Débrifing
11h00 à 13h30Début de la prospection, seul ou en binôme,
déposé par le coach dans une rue
13h30 à 14H30Retour au QG + déjeuner
14H30 à 15H00
Debrief + remise des cadeaux + challenge 
15h00 à 18h30 Prospection
18h30 à 19h00Départ et retour au QG

Contrats : 

139 contrats réalisés par la classe.

Meilleure stagiaire lors du raid : Colline : 10 contrats à la semaine.

Remise des diplômes à chacun des élèves.

Sécurité Domestique

LM2 Group est une entreprise qui vend sur internet des systèmes d’alarmes de maison, de vidéo-surveillances et de domotique. Elle apporte une assistance technique par téléphone à ses clients.


L’entreprise possède 5 sites internet marchands afin d’atteindre un maximum de clients possibles :

Le Webshop de l’entreprise est un site réservé aux professionnels. Il propose tous les produits de la marque créés par l’entreprise à un prix réservé aux professionnels.


CFP Sécurité est le site le plus vendeur et reconnu de l’entreprise. Il comporte l’ensemble des produits proposés par l’entreprise.


Alarme de Maison Discount est un site qui propose une large gamme de produit d’entrée de gamme et qui a pour but de toucher une autre clientèle que les autres sites et donc d’augmenter sa notoriété. Il vise les particuliers ayant un budget limité.


Alarme Maison Sans Fil est un site qui propose lui aussi une large gamme de produits sans fil et a pour but de toucher une autre clientèle que les autres sites et donc d’augmenter sa notoriété. Il vise les particuliers ayant un budget limité.


Foscam est un site qui a été racheté par LM2 Group. Ce site propose uniquement des caméras de la marque Foscam.


L’équipe est composée de 2 dirigeants et de 16 salariés :

  • 4 commerciaux qui renseignent et vendent par téléphone et mail tout en restant dans les locaux ;
  • 5 techniciens vidéos et alarmes qui répondent aux demandes d’assistances des clients par téléphone et mail ;
  • 3 développeurs qui gèrent les fiches produits sur les sites et des relations avec les places de marchés ;
  • 4 comptables qui s’occupent de gérer les stocks, les livraisons et autres.

LM2 Group


«  J’ai aimé l’expérience que j’ai vécu tout au long de mon stage car elle correspondait à mes attentes. Les appels entrants et sortants fusent et j’étais actifs sur les nouveaux outils et la relation client. »

http://www.lm2-group.com/

Immobilier

Métiers du secteur immobilier

Il existe différents métiers dans le secteur de l’immobilier, notamment :

  • L’agent immobilier qui met en relation vendeur et acheteur ou bailleur et locataire, en vue de vendre ou louer des biens. C’est ce qu’on appelle la transaction et la location (prospection, visites, obtention de mandats, vente..).
  • L’expert immobilier définit le plus justement possible la valeur d’un bien appartenant à un particulier, dans la perspective d’une vente ou d’une location. Il peut aussi expertiser un terrain, des locaux industriels ou commerciaux…(avis rédigés; rapport d’expertise…)
  • Le promoteur immobilier est un commercial-créateur qui a pour mission de rechercher et d’acheter des terrains, de financer les constructions, de suivre les opérations et enfin, de commercialiser le produit qui en résulte.

Sur le secteur de l’immobilier, il existe beaucoup d’autres qualifications afin de répondre aux différents critères de nos clients.  

Missions du secteur immobilier

       Les missions principales effectuées par l’ensemble des étudiants sont: 

  • Réalisation de la pige (recherche de biens entre particuliers) ;
  • Mailing et Phoning ;
  • Prospection terrain en porte à porte ou boîtage ;
  • Découverte des outils immobilier (Cadastre pour les surfaces de terrains, « MeilleursAgents » pour les prix immobiliers de différentes régions de France) ;
  • Estimations de biens ;
  • État des lieux (domaine de la Location) ;
  • Visites puis compte-rendu de visite ;
  • Assister à une négociation ;
  • Signature mandat agence/notaire.

Clientèle et prix immobilier

La clientèle de chacune de nos entreprises est très diversifiée.

 La clientèle peut être composée de particuliers ou de professionnels (cadres, salariés, employeurs, retraités, étudiants, jeunes couples…).

D’une agence à une autre, la clientèle change selon la prestation de service proposée et le secteur d’attractivité. 

Prix au m² par commune et par type de logement
CommunePrix m² (Maison)Prix m² (Appartement)
Bordeaux4525€ 4459€
Biganos2707€2633€
Carbon-Blanc2536€2251€
Gradignan3429€2908€
Gujan-Mestras3576€3058€
Léognan2534€3106€
Barrière de Pessac3305€4301€
Castillon la Bataille1333€1040€

Avis de chaque membres du groupe


Alyssa
« Century 21 »

“L’expérience que je viens de vivre dans l’entreprise correspondait à mes attentes. On ne connaît pas l’ennui dans cette entreprise. Grâce à la prospection physique et virtuelle (pige) , l’agence était sans cesse sollicitée par des clients recherchant des renseignements. »


Elodie
« Bourse de l’Immobilier »

“Durant mes 8 semaines de stage, j’ai pu apprendre et évoluer dans le domaine de l’immobilier, c’est un domaine très enrichissant qui m’a énormément appris.”


Marion
« Guy Hoquet »

“L’expérience au sein de cette agence m’a permis d’acquérir diverses connaissances dans l’immobilier. C’est un domaine très intéressant à découvrir. J’ai donc décidé d’élargir mes connaissances en découvrant l’immobilier de prestige cette année.”



Lucie
« Celine Demanes Immobilier »

“Grâce au stage que j’ai effectué dans cette agence, j’ai pu apprendre d’avantage dans le secteur de l’immobilier. Cette expérience m’a énormément plu et m’a permise d’acquérir de nouvelles compétences.”


Quentin
« ERA Immobilier »

“Les 4 semaines de stage effectuées dans l’agence ERA m’ont énormément plu. Les activités sont diversifiées et généralement effectuées à deux. L’immobilier est un secteur intriguant, que je recommande fortement.”


Eyal
« Kalimo Immobilier »

“L’immobilier est un secteur d’activité intéressant, j’ai pu développer de nouvelles compétences de vente grâce à cette expérience”.


Matthieu
« Bourse de l’Immobilier »

 “Grâce à ces 6 semaines de stages, j’ai pu découvrir un nouvel univers très instructif. Je vais donc poursuivre dans cette agence pour continuer à progresser”.


Assurance

Une assurance est un service qui fournit une prestation lors de la réalisation d’un risque. Donc, elle permet de protéger une personne ou un bien. Le rôle d’un assureur est alors de conseiller et protéger ses clients contre des risques (accident de voiture, inondation, vol…).

Nos agences:

Célia a effectué son stage chez APA Assurance, à Gradignan. APA est une agence indépendante. Elle est spécialisée dans l’immobilier, l’assurance et les crédits. Les deux gérants sont C.Gaillard et A.Linares.
Laura a effectué ses 8 semaines de stage dans une agence Axa située à Saint Jean d’Illac. L’agence était gérée par un agent général, qui a pour rôle de proposer les produits de la société d’assurance Axa qu’il représente en tant que mandataire et par une collaboratrice, qui a pour rôle d’aider l’agent dans ses missions.

Nos missions:

  • Nous avons fait de la prospection téléphonique. En premier lieux pour communiquer notre nouvelle offre (de 2 à 4 mois offerts sur le contrat le plus coûteux) et d’autre part pour analyser la satisfaction de nos clients.
  • Laura à géré le service après-vente afin de répondre aux besoins de nos clients. 
  • Pour finir Nous avons, avec nos maîtres de stage, des devis et des contrats, (3 devis, 2 contrats d’assurance maison, 3 contrats d’assurance Auto) et Laura à réalisé seule 6 devis qui ont conduit à des contrats.

J’ai pu découvrir le milieu de l’assurance que je ne connaissais pas. J’ai beaucoup aimé l’agence dans laquelle j’ai réalisé mon stage. Nous sommes toujours occupés par des appels ou des visites spontanées de clients ou prospects. Même si j’ai beaucoup aimé, cette année je souhaite découvrir un nouveau secteur.



https://agence.axa.fr/aquitaine/gironde/saint-jean-d-illac/sgta-sud-so-saint-jean-ill


Ces 8 semaines de stage m’ont permis de découvrir un secteur que je ne connaissais pas. J’ai trouvé ce secteur très intéressant, j’ai finalement beaucoup aimé le côté relationnel. Par ailleurs, j’ai décidé de continuer dans ce milieu cette année.

Résultat de recherche d'images pour "APA assurance"

Accueil

BNPP – Agence de Lormont

– Bonjour, pouvez-vous vous présenter et nous dire quelle formation vous suivez ?

– Bonjour, je m’appelle Grégory S. j’ai 21 ans, j’ai un bac scientifique spécialité Physique-Chimie. Et je suis actuellement en 2ème année du BTS NDRC au Lycée Gustave Eiffel en alternance.

– Très bien, que veulent dire les lettres « NDRC » ?

Négociation et Digitalisation de la Relation Client. Cela correspond à l’ancien BTS NRC suite à la réforme intervenue en 2018.

– En quoi consiste-t-il et chez quel employeur avez-vous trouvé votre alternance ?

– C’est un BTS accès commerce. On y apprend les techniques de vente. Nous avons des cours de communication, ainsi la relation client est au cœur de notre apprentissage. J’effectue mon alternance au sein du groupe BNP Paribas, qui est en partenariat avec ce Lycée.

– Il paraît que chercher une alternance est difficile. Cela a t’il été le cas pour vous ?

– Je dois vous avouer que non. Je dois faire partie des étudiants chanceux qui n’ont pas eu à taper à 100 portes avant d’obtenir un entretien. Il faut dire que j’avais auparavant déjà travaillé en tant que saisonnier chez BNP Paribas ce qui a sûrement dû attirer leur attention. Mais comme je le disais auparavant, le gros point fort du Lycée Gustave Eiffel c’est son partenariat. On passe notre entretien d’embauche avec un RH du groupe BNP Paribas, qui nous redirige ensuite vers le Lycée Gustave Eiffel.

– D’accord ! Et pourriez-vous nous parler de votre expérience après cette première année ? Votre rythme, comment se passent vos cours et les missions que votre employeur vous confie ?

– Bien sûr ! Je garde un agréable souvenir de ma première année. Le début d’une alternance c’est un pas de plus vers la vie adulte ! Les trois premières semaines nous les avons passés en entreprise. J’ai donc pu rencontrer mes nouveaux collègues et prendre mes marques à l’agence BNP Paribas de Lormont. J’ai la chance d’être tombé dans une équipe assez jeune et dynamique avec qui c’est toujours un plaisir de travailler et d’en apprendre davantage. Les collaborateurs sont toujours là pour m’aider et m’épauler quelque-soit ma question ou mon problème. Après avoir passé ces trois premières semaines, je suis donc allé en cours pour ma fameuse « rentrée des classes » [rires].

J’ai découvert mes camarades, mes professeurs, mon emploi du temps et mon rythme ! 3 semaines d’école et 3 semaines d’entreprise. Ce que j’en retiens c’est que, que ce soit en entreprise ou au Lycée, il y a toujours quelqu’un pour nous orienter, nous expliquer et ne pas nous laisser avec nos interrogations et nos craintes. Dans ma classe nous sommes 9 étudiants ce qui fait que chaque élève bénéficie d’un suivi presque personnalisé. Les professeurs peuvent se permettre de prendre plus de temps pour expliquer des sujets complexes que dans une école où les élèves sont 30 par classes. On se connaît tous bien et l’ambiance de travail est toujours agréable, malgré les petites tensions qu’on retrouve toujours dans un groupe.

En agence, j’ai d’abord passé 1 petit mois à l’accueil, ce qui m’a permis d’appréhender les bases des outils que l’on utilise et m’acclimater au secteur. J’ai eu l’opportunité d’avoir déjà travaillé chez BNP Paribas auparavant, c’est pourquoi j’ai vite été missionné sur d’autres sujets. Je suis notamment devenu le binôme de la Conseillère client. J’ai donc répondu aux mails, appels, traité les opportunités de contact et participer aux rendez-vous. Aujourd’hui, étant monté pas en compétences, je gère la moitié du portefeuille clients de ma collègue ainsi que l’accueil quand la personne attitrée est en congés. J’anime donc des rendez-vous en totale autonomie, et je fais un point avec ma Directrice d’agence chaque semaine sur ce que j’ai fait, comment je l’ai ressenti et les améliorations à apporter. Aujourd’hui je me sens plus confiant et à l’aise en public. Donc j’aborde cette deuxième année avec confiance et motivation !

– Je vous remercie pour ce partage d’expérience !

– Merci à vous !

E.M.S.O

Pourquoi je me suis orienté dans un  BTS NDRC en alternance ?

J’ai commencé mon BTS NDRC, je me suis inscrit en tant qu’étudiant dans la formation initiale. Au cours de l’année nous devions effectuer plusieurs stages dans une entreprise.

Mon année en cursus initial c’est très bien déroulé tant en cours qu’en stage.

Étant à l’aise en stage, l’entreprise EMSO m’a proposé un contrat en alternance, effectivement un contrat en alternance pouvait être bénéfique pour mon futur car je pouvais acquérir plus d’expériences et de compétences. 

Chez EMSO je réalise différentes tâches comme:

A présent je suis devenu commercial junior chez EMSO. C’est une entreprise qui propose des métaux non ferreux et des plastiques techniques pour des entreprises qui vendent des matières finies dans le secteur de l’aéronautique, l’automobile ainsi que des grandes industries dans les bâtiments.

-apprendre les différents produits que l’on propose et gagner en savoir-faire

-savoir gérer les devis, accueillir et conseiller le clients

-prospection téléphonique  (environ 100 appel par semaine)

-savoir fixer un prix adapté suivant les clients afin de gagner du profit 

-calculer les marges réalisées

 Ma tutrice m’apprend également différentes techniques pour renforcer ma force de persuasion et ainsi  convaincre les prospects à devenir clients de notre entreprise.

Cette 1 première expérience en tant qu’alternant m’est très enrichissante car cela m’a permis de gagner en autonomie, avoir un plus large savoir-faire et savoir comment me comporter face au client.

Je conseille vivement aux élèves qui hésitent encore entre une voie initiale ou une voie en  alternance, de s’orienter vers un BTS en alternance. Cela permet de gagner en expérience plus rapidement et d’avoir davantage d’opportunité dans le monde professionnel.

BNPP – Agence de Bordeaux Bastide

L’année d’Axel

Axel Mutombo était un jeune homme de presque 22 ans quand il commença sa première année du BTS NDRC.

Il avait choisi de faire son alternance chez  BNP Paribas. Etait-il enfin prêt à se lancer dans un projet scolaire post bac ? Seul lui le savait mais en ce mardi 04 septembre 2018, il était surtout énormément stressé.

“J’espère que ça va bien se passer, j’espère que ça va bien se passer” se répétait-il en boucle au pied de la porte de l’agence qui allait l’accueillir. “2 ans…” pensait-il “…c’est énorme”.

La porte s’ouvrait, qui allait l’accueillir ? Une jeune femme, elle était auxiliaire de vacances et ne resta qu’un mois en poste. Il fit la connaissance du reste de l’équipe : une deuxième jeune femme, en CDD au poste de conseillère particulier, une femme conseillère patrimoniale, un homme conseiller professionnel et pour finir le grand boss de l’agence le directeur.  “ouf une petite agence c’est moins stressant” pensa Axel avant de se faire enfermer dans le bureau du directeur pour leur premier entretien. 

Les cours arrivent. Deux ans sans avoir été assis sur une chaise de classe, Axel était impatient de commencer. “La partie la plus simple de l’alternance” pensa-t-il… c’est ce qui restait à voir.

C’est à l’accueil qu’Axel entama ses premiers mois de formation… enrichissants. Tous les clients qui passaient le porte automatique de l’agence se confrontaient à lui. Tantôt aimables, les clients le rassuraient dans son nouveau poste, tantôt excessifs d’impatience, de colère ou de mauvaise compréhension, Axel devait pourtant gérer.  Carte de dépannage, consultation du compte, questions diverses et virement, voilà les premières mission de son nouvel emploi. 

Des virements, Axel en voyait chaque jours. Il ne le savait pas encore mais un gros montant d’un virement nécessite une validation informatique d’un responsable :

Saisie de l’opération avec le client;

Mise en attente de l’opération;

Reprise de l’opération par le responsable de la validation;

Mise en attente de l’opération validée;

Reprise de l’opération avec le client;

Un virement de plus de 50 000€ lui fit découvrir. La première tentative fût un échec dès l’étape 3. “deuxième tentative, je vais prendre le temps mais il faut que je retourne voir le boss j’espère que ça ne l’ennuiera pas, mais le client s’énerve alors pas le choix…” 2 minutes passées, Axel réglait le problème avec son directeur depuis le bureau de celui-ci. S’en était trop t’attendre 10 minutes pour le client. Toute l’agence l’entendait crier son désespoir.Le client “quel bande d’incapable, 10 minutes pour un virement j’ai pas le temps moi, que quelqu’un de compétant s’occupe de moi !”. Axel prit d’un profond malaise ne savait plus comment gérer, mais c’était sans compter sur l’équipe. Et facilement le client fût calmer et parti satisfait.

Les mois passèrent, la confiance montait, d’avantage de mission lui était confiées. “Ta nouvelle mission, Axel sera sur le digital. Il faut que les clients deviennent autonomes, ils peuvent faire toutes leurs opérations de bases depuis leur espace personnel”. Axel pensa “le digital je connais facile d’en parler !”Voila une mission qui lui plut. Consciencieux, il a même organiser un événement autour du digital pour présenter l’application, ses fonctionnalités et répondre à toutes les questions.

L’année scolaire se termine, bientôt la fin des cours et 3 mois consécutif à l’agence “ça va être long”. Trois semaines de vacances et 9 semaines de travail plus tard “l’été est passé vite, en plus c’est la rentrée. Déjà un an.. C’est passé super vite !!”. C’est la rentrée, deuxième année qui commence pour Axel.

A SUIVRE…

BNPP – Agence d’Andernos les bains

Dans quel but vous êtes-vous lancé dans un BTS NDRC en alternance ?

  • Au lycée, je n’accrochais pas vraiment avec les cours pédagogiques enseignés par les professeurs. J’ai donc choisis de m’orienter dans la filière ES car pour moi c’était la plus large et la plus convenable pour la suite de mes études en post-bac. Suite à ce manque de pratique, j’ai alors décidé de m’orienter vers une formation en alternance et j’ai trouvé une annonce provenant de la BNP PARIBAS car oui, j’ai toujours affectionné le milieu bancaire. Suite à un entretien, le directeur des ressources humaines (RH) m’a proposé cette formation en alternance au lycée de Gustave Eiffel.

Quelle sont vos ressentis après cette première année de formation ?

  • Alors figurez-vous, que les cours paraissent moins ennuyants tout d’un coup, non je plaisante. Je pense que l’alternance possède bien plus d’avantages que tous les autres systèmes de formation. Par là je veux dire que cette alchimie entre le côté pratique et le coté théorique, permet à un élève d’évoluer bien plus rapidement. Sans oublier que l’élève sera rémunéré tant en cours qu’en entreprise.
  • Dans la globalité, cette année s’est plutôt bien passé car la classe était en petit effectif. (9 élèves) Ce qui m’a d’être davantage à l’écoute et d’avoir plus d’intérêt de la part des professeurs. Concernant le côté pratique de l’entreprise, le compte rendu est également positif car j’ai été beaucoup sollicité par les autres collaborateurs.
  • Le seul aspect négatif que je pourrai trouver à l’alternance est la fatigue car le rythme des cours est très intense pour compenser l’absentéisme dû à notre pratique en entreprise.

Quelles ont été vos missions en entreprise ? Avez-vous eu des tâches intéressantes ?

  • Je ne vais pas vous le cacher, vous allez débuter en bas de l’échelle. Mais c’est normal car il va falloir maîtriser les principes de votre métier en entreprise, les règles et toutes les étapes élémentaires de base.
  • Par exemple, j’ai dû pratiquer 9 mois pour enfin pouvoir être bien formé et comprendre les attentes des clients et surtout celle de l’entreprise.
  • Lorsque j’ai commencé à réellement prendre conscience des attendues à réaliser, le métier est devenu bien plus intéressent qu’il ne l’était déjà. J’ai pu prendre mes propres RDV, avoir un bureau, aider une conseillère client qui avait trop de clients à son actif.
  • Pour répondre à cette question, je dirai qu’il aura fallu un long moment d’adaptation et de formation avant de pouvoir réellement répondre à de vraies missions en autonomie.

BNPP – Agence de Libourne Charles de Gaulle

Ma première année en tant qu’alternante.

Je m’appelle Anissa j’ai 21 ans et ce que je retiens de ma première année est positif.

J’ai commencé mon alternance le 4 septembre 2018 au sein l’agence de BNP Paribas de Libourne Charles de Gaulle. Avec tous les stages que j’ai pu effectuer dans le cadre de mon baccalauréat je souhaitais me diriger vers une formation en alternance. Selon moi l’alternance est le meilleur moyen d’apprentissage. En effet nous sommes à la fois en entreprise et à la fois à l’école. Ce que je trouve intéressant est le fait de de pouvoir appliquer en entreprise ce que nous apprenons à l’école.

Mon agence est une petite agence composée d’un conseiller client, conseiller patrimoniale, chargé d’affaires professionnels et un directeur d’agence. Dès le début tous mes collègues ont été avenants envers moi et m’ont tout de suite pris en charge. Je me suis retrouvée rapidement seule à gérer des clients mais ce n’était pas embêtant pour moi car ils m’avaient bien formé et j’avais pris des notes. Dès que je rencontrais la moindre difficulté je savais que je pouvais compter sur eux. Je suis montée petit à petit dans les tâches à faire et cela m’as permis de prendre confiance en moi. Durant l’été avec les congés de certains collègues et la venue d’auxiliaire de vacances j’avais beaucoup plus de tâches à effectuer. Mes missions étaient de gérer le phoning, réceptionner des appels entrant, selon les demandes des clients leurs faire des devis adaptés à leurs besoins et faire promouvoir les produits de la banque. La tâche que j’ai eu à faire dès le début (et que je fais encore) a été de mettre en place la clé digitale sur les smartphones de tous les clients qui venaient me voir à l’accueil. La clé digitale est un service gratuit qui renforce la sécurité des opérations effectuées en ligne.

Par le biais du partenariat entre BNP Paribas et Gustave Eiffel ma période de formation se passe au lycée Gustave Eiffel en BTS NDRC. Les cours sont intéressants, on y apprend la négociation sous toutes les formes. La relation client est une partie très importante de notre BTS que nous devons énormément travailler afin de réussir.  Ce BTS NDRC est large, il peut me permettre par la suite de rester dans le domaine bancaire ou bien de me diriger vers l’assurance, l’immobilier… Notre formation est totalement personnalisable.  L’an dernier j’avais un rythme d’à peu près 3 semaines en entreprise et 3 semaines à l’école, parfois 4 ou 5. Je m’étais habitué à ce rythme-là mais parfois je le trouvais assez long. Ce n’était pas facile après 4 semaines de se remettre rapidement dans le bain de l’école, il y avait parfois des parties de cours que nous pouvions oublié. Pour l’année à venir le rythme sera d’une semaine sur deux et je pense que cela peut être beaucoup plus bénéfique pour moi.

BNPP – Agence de St André de Cubzac

Dans la peau d’une alternante

Salut, moi c’est Lisa, j’ai 20 ans et pour la deuxième fois je tente l’expérience de l’alternance.

Ma première expérience fut dans le domaine juridique en alternance dans un tribunal de commerce avec une supérieure pas très très sympa. J’étais complètement découragé dans la poursuite de mes études dans le droit.

J’ai donc dit stop car le droit ne me correspondait pas du tout, c’était trop…cadré pour moi.

Je me suis donc dit « j’ai envie de faire des études dans le digital », en me renseignant sur tous les diplômes je me suis rendue compte que certain BTS intégrait la spécialité digitale donc pourquoi pas me lancer dans un BTS NDRC.

Et là, je me lance de nouveau dans l’aventure de trouver un employeur…cette galère !

Depuis le mois de Mars je me lance dans les recherches sans retour de personnes ou des refus après quelques entretiens. J’ai pu enfin souffler après un coup de fil de la BNP Paribas me proposant un entretien en urgence début Août. J’ai eu un retour le lendemain m’indiquant que c’était bon,  » je suis prise! « . Après des mois de stress et de recherche je trouve enfin mon employeur qui est un bon employeur on peut se le dire.

                Ok, c’est le premier jour en entreprise, je me lève stressée, je me prépare stressée et je pars stressée (j’étais tellement stressée que je n’ai pas mangé.. c’est pas bien j’ai eu énormément faim jusqu’à la pause du midi…MANGEZ !).

Lors de mon entretien on m’a dit de venir à 8h30…inquiète de voir personne arriver je découvre que l’agence ouvre à 9h…Super.

Lors de l’ouverture tout le monde s’est présentés en étant très accueillant avec le petit déjeuner. Dans un premier temps j’ai eu un entretien avec le directeur de l’agence pour faire le point de ce que j’allais faire et comment se déroulerait l’année. La première journée je l’ai passé en binôme avec la conseillère clientèle, Victoria, une adorable personne qui malgré son portefeuille client énorme, à pris le temps de m’expliquer ce que j’allais faire les prochains jours.

En étant alternant n’oubliez surtout pas de prendre des notes car il y a tellement de chose à intégrer la premier journée que vous ne pourrez pas vous rappeler de tout !

Dès le deuxième jour on m’as mis à l’accueil toute seule avec une personne en renfort dans un bureau à côté au cas où j’ai besoin d’aide et heureusement car c’était intense.

La migraine été bien présente à la fin des journées !

Au début je faisais essentiellement de l’accueil clients, montrer comment fonctionne certaine machines ou encore faire des opérations bancaire simple, répondre au téléphone pour mes collègues en rendez-vous et aux mails.

Plus les mois passent et plus on me donne des responsabilités et des challenges. J’ai commencé à participer au rendez-vous avec ma collègue conseillère clientèle, concernant des crédits ou encore des assurances. C’est la part du métier la plus intéressante, surtout avec elle, qui est une grande bavarde avec ses clients. Alors on découvre chaque client, leur projet et on leur propose des solutions tout en consolidant cette relation de confiance.

La période la plus compliquée reste la période estivale, en été. C’est là où la conseillère clientèle et la conseillère patrimoniale qui sont en binôme sur certains projets étaient absentes en même temps pendant 1 mois.

J’ai dû donc prendre mon courage à deux mains et gérer leurs dossiers en attente, leur boites mails et la mienne tout en aidant à l’accueil l’auxiliaire de vacances qui venait d’arriver. J’ai dû parfois prendre certaines décisions qui n’étaient pas toujours bonnes, mais c’est en faisant des erreurs et en se débrouillant seul qu’on apprend. De toute façon je n’ai pas eu trop le choix.

Mais c’est pendant cette période que j’ai le plus appris et mon directeur la remarqué et m’a félicité, ce qui fait du bien au moral. Pendant tout ce temps j’ai pu toucher au crédit immobilier en transmettant des documents à nos services et ainsi comprendre un peu mieux leur fonctionnement.

Au niveau du rythme d’alternance la première année était super pour s’organiser, on avait 2 semaines de cours/ 2 semaines d’entreprise ou 3 semaines de cours/ 3 semaines d’entreprise. Cela permettait de préparer ses contrôles et devoirs en période d’entreprise. Ce qui risque d’être un peu plus compliqué la deuxième année puisqu’on change de rythme en passant à 1 semaine/1 semaine.

Ma première année s’est très bien passée malgré le fait que je sois restée au même poste accueil pendant de nombreux mois, mais la période de cette été ma permis de me confronter à des situations dont je n’étais pas habituée et monter en compétence, malgré le stress.